Actualités du ministère

Tourisme et hôtellerie: Siandou Fofana inaugure deux hôtels à Korhogo et Kolia

24 / 06 / 2021


Le ministre du Tourisme et des Loisirs a présidé les cérémonies d'inauguration, les vendredi 18 et samedi 19 juin, des hôtels Iris Le MontKorhogo dans la capitale du Poro, et, le Printemps Katana, à Kolia dans la Bagoué.
Dans son adresse aux convives de l’inauguration, le vendredi 18 juin de l’hôtel Iris Le MontKorhogo, dans la capitale du septentrion ivoirien, le ministre du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana, a insisté sur l’enjeu qu’il sous-tend.
En effet, pour lui, ce complexe renforce le positionnement robuste et la position géostratégique de Korhogo qui est à équidistance de Sikasso et Bobo-Dioulasso, villes secondaires les plus importantes du Mali et le Burkina.  Car, avec ses commodités et dans la perspective de l’ouverture du futur port sec de Ferké, à proximité, l’hôtel constituera un point névralgique de toutes les activités des pays limitrophes et au-delà.
Toutes choses qui donnent de l'eau au moulin de la stratégie de développement touristique, Sublime Côte d'Ivoire, l'un des leviers de la Côte d'Ivoire Solidaire.
Notons que la cérémonie d’inauguration a enregistré la présence de nombreuses personnalités dont celle du ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Porte-parole du Gouvernement, Amadou Coulibaly, fils, élu et cadre de la région. Pour en revenir à l’hôtel, sa fiche technique décline un réceptif de 4 étoiles qui s’étend sur environ 3 hectares, bâti sur les fondations de l'ex- hôtel éponyme, Le Mont Korhogo, de la défunte chaîne étatique Sietho.  Avec un investissement de plus de 3 milliards de FCFA de la holding Atlantic Financial Groupe (AFG) de l'homme d'affaires ivoirien de renom, doublé d'un philanthrope de notoriété, l'ancien ministre Dossongui Koné. Dans son adresse, Siandou Fofana a indiqué que cette infrastructure, aux commodités et normes internationales, constitue un motif de fierté pour la tutelle dont il assume les rênes. D'autant plus que cet hôtel, naguère l'un des fleurons de l'âge d'or du printemps du tourisme des années 60/90, avec les fêtes tournantes de l'indépendance, était à l'agonie car carrément en ruine.
C'est pourquoi, il a salué, au nom du Gouvernement, ce projet intégré d’hébergement, de divertissement et de loisirs dans la capitale de la région du Poro. Qui, non seulement réaffirme l'attractivité de la destination ivoirienne, mais aussi, l'optimisme des opérateurs économiques locaux en la capacité de rebond de l'écosystème touristique, et traduit dans les faits, l'essor de champions nationaux. Dont M. Dossongui Koné est l'une des têtes de pont. Et qui s'érige comme l'une des ombres tutélaires de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire.
Le ministre en a profité pour sacrifier à un devoir de mémoire, doublé de reconnaissance au regretté Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly. Qui caressait le rêve de réhabiliter cet hôtel et que Dossongui Koné a réalisé. 
Revenant sur les enjeux du complexe hôtelier, Siandou Foana a indiqué que Iris Le MontKorhogo bonifie les capacités d'accueil du Grand Nord.  Avec ses 46 chambres standards, 2 appartements de standing, 4 suites Juniors et 1 Suite Executive d'un mobilier haut-de-gamme. Par ailleurs, l’établissement, côté gastronomie, offre une table gourmande et raffinée au confluent des 5 continents avec un focus sur l'art de la table ivoirienne. Sur l’aspect des loisirs, de la piscine à la pizzeria, en passant par le night-club, le mini zoo, la galerie marchande, le parc boisé et les divers espaces de vie, c'est une ville dans la ville. 
Le nec plus ultra, c'est que la gestion du réceptif hôtelier est l'affaire du groupe Iroko, une marque ivoirienne dont le Directeur général, Josaphat Oulai, décline un portefeuille croissant avec une qualité de service qui intègre la vision de la stratégie Sublime Côte d'Ivoire. Qui est d'établir le Tourisme Made in Côte d'Ivoire dans le 5 majeur africain.
Dans le même élan, le président Dossongui Koné a, sorti dans un écran de verdure, un autre réceptif, Le Printemps Katana, à Kouto, région de la Bagoué dont il est originaire, à 156 kilomètres de Korhogo. Hôtel dont le ministre Siandou Fofana a procédé à l'ouverture officielle, le samedi 19 juin, en compagnie de mon collègue du Logement, de la Construction et de l'Urbanisme, Bruno Koné, fils de la localité.
Cet hôtel se fond dans le paysage architectural local, avec un accent prononcé sur l’écotourisme. Il comprend 24 chambres et 2 appartements. C’est le lieu idéal pour une évasion en pleine nature et s’imprégner de la culture sénoufo.